ADEFO

Logo-ADEFO-refait

Historique

L’Association D’Entraide des Familles Ouvrières est une association de Loi 1901, née en 1952, à l’initiatives de bénévoles et d’un médecin souhaitant soutenir les familles et jeunes femmes en situation de grande précarité des quartiers pauvres de Dijon.

Rapidement, s’est imposée la nécessité de leur proposer un lieu d’hébergement et de villégiature pour offrir des vacances aux familles. Après plusieurs mois de travaux menés par les bénévoles, l’ancienne cure de Grancey le Château prend vie et accueille les premières familles.

Au fil des années, les missions de l’ADEFO se sont étoffées, enrichies pour toujours mieux s’adapter à l’évolution de la société et de ses besoins. De nombreux bénévoles et salariés ont rejoint les équipes et de nouveaux sites d’accueil et d’hébergement ont vu le jour.

Gestion de trois CHRS

d'un établissement accueillant des Mineurs Non Accompagnés (MNA), d'une Pension de Famille, d'un Service de Prévention Familiale, d'un établissement dédié à la prévention des risques prostitutionnels, d'un service Multi-Accueil petite enfance, avec des implantations à Genlis, Venarey-les-Laumes et à la Maison Familiale de Grancey-le-Château. L'équipe compte environ 160 salariés.

Aujourd'hui
Devenir "opérateur 115" sur la Côte d'Or

pour orienter les personnes en situation de rupture de logement vers des solutions d'urgence.

2009
Agrément du service Petite Enfance par le Département.
2002
Action spécifique auprès des personnes prostituées ou en danger de prostitution

avec la création de places d'hébergement intégrées au CHRS Blanqui.

1999
Transformation du foyer Blanqui en Centre d'Hébergement et de Réadaptation Sociale (CHRS)

pour accueillir également les familles. Création de pôles transversaux pour faciliter l'accès au logement, à l'emploi, à la culture et à la santé.

1998
Signature d'une convention avec l'Association "Solidarités Femmes"

pour aider les femmes victimes de violence.

1997
Développement de l'hébergement en appartement individuel

pour favoriser l'autonomie des bénéficiaires.

1982
Le Centre Social et la maison de Grancey

deviennent un "Service de Prévention Familiale", agréé par le Conseil Départemental.

1975
Création du premier foyer d'hébergement

pour femmes à Dijon.

1954
Création de l'A.D.E.F.O.

une association à but non lucratif visant à aider les familles les plus démunies. Aménagement d'une ancienne cure à Grancey-le-Château pour accueillir des familles pendant l'été.

1952